Grevillea speciosa, famille: Proteacea, nom commun: Red Spider Flower
Grevillea speciosa (photo: Anais Gibert)

Grevillea speciosa est un buisson connu également sous le nom de Red Spider Flower.

Anecdote du bushman: Les Grevillea auraient un nectar très sucré, utilisé comme « bonbons du bush » par les Aborigènes. Toutefois, il est fortement déconseillé au néophyte de boire leur nectar; certaines espèces de Grevillea contiendraient du cyanure.


Un peu de bota…

Description: Le genre Grevillea comprend plus de 300 espèces de plantes qui possèdent des fleurs à la morphologie singulière pour un Européen. Ce sont des fleurs sans pétales, et possédant un calice en forme de tube qui se divise en 4 lobes. (Pour ceux qui veulent revoir leur vocabulaire des fleurs, je vous renvoie à mon dessin ici). Les longues ‘tiges’ rouges qui se distinguent facilement sur la photo correspondent aux styles. Du fait de leur forme, les Grevillea sont souvent appelées les « araignées-fleurs« !

Taxonomie: Le genre Grevillea appartient à la famille des Proteaceae. Cette famille comprend 80 genres et plus de 1600 espèces se trouvant principalement dans l’Hémisphère Sud.

Aire de repartition: Les Grevillea se trouvent principalement en Australie, mais elles se rencontrent aussi en Indonésie et Papouasie Nouvelle Guinée. Grevillea speciosa, quant à elle, est endémique de la Nouvelle Galles du sud (c’est à dire qu’elle ne pousse qu’ici), mais elle se trouve facilement aux alentours de Sydney. Si vous vous promenez dans le bush australien, vous ne pourrez pas la rater avec sa couleur rouge flamboyante.

Date de son introduction en Europe: La première introduction de Grevillea speciosa en Angleterre daterait de 1809, soit 40 ans après l’arrivée de James Cook et Joseph Banks à Botany Bay (Sydney).

DSC_0226

Une plante, une histoire: Grevillea speciosa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *